Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 21:55
carte du circuit 
 
 
Circuit 15 Portugal
 
         

COMMENTAIRE ICI    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 21:10

 

les préparatifs

Sur cette page les cartes, guides touristiques utilisés utilisés pour la préparation du voyage 

 

préparatif

 

Depuis plus d'un an maintenant, nous envisageons de partir pour 2011 et d'effectuer un long voyage en camping car, nous sommes tentés pour une grande virée nordique, le "CAP NORD"

Nous voilà donc plongés dans les différents guides, cartes, et d'autres document pour préparer ce circuit.

 

Visite d'une partie de la Suède, de la Finlande puis la Norvège ou  nous commencerons par la Laponie pour rejoindre le Cap Nord et, un circuit en Norvège en longeant la côte vers le Sud.

 

Retour par la Suède, le Danemark puis l'Allemagne et la France.

 

A ce jour, nous fignolons encore quelques détails pour être fin prêts début Juin.

 

 

 

 

 

 

 

suite du récit....

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 23:28

du 16 Mars au 29 Avril

 

 

Après nos trois semaines de cure, DSC00431a nous n’avons pas encore envie de rentrer,donc nous restons encore dans le coin, d’abord à Carro au bord de mer,

Au bout de quelques jours, nous remontons vers Pelissanne. A l’office de tourisme,on nous indique une belle promenade dans les environs   Pélissanne3  Pélissanne2

Le dimanche des Rameaux nous assistons à une très belle Messe un peu différente par rapport à chez nous, des branches d’olivier remplacent les rameaux  Pélissanne5

 

l’après-midi, un magnifique corso fleuri traverse le village Pélissane-02 

Les chars sont garnis de petites fleurs en papier crépon, quel patience il a fallu pour réaliser ces merveilles Pélissane-16

 

Nous continuons notre bonhomme de chemin, cette fois ci vers St Remy de Provence et nous faisons une première promenade dans le massif des Alpilles Caume5 Caume3

 

Aujourd’hui, une ballade un peu plus longue nous conduit au Baux de Provence, Baux de Provence7  il fait beau et le paysage est très beau , au bout de deux heures de marche on voit enfin le village Baux de Provence1 

 

Maintenant notre route nous conduit en Ardèche, dans un petit village au fond d’une vallée, Burzet07 et là nous assistons à un autre évènement. Chaque vendredi Saint, depuis des siècles, une soixantaine de Burzetins participent à la reconstitution de la Passion du Christ en costumes d’époque le long du chemin de croix de Burzet, elle rassemble chaque année des milliers de personnes sur un parcours de 3km et un dénivelé de 4OO mètres

Burzet09 Burzet14 Burzet21 Burzet28 Burzet25 Burzet35  

                                                   Burzet40  Burzet39 

(vidéo ici) 

 

 

Dimanche de Pâques, nous voilà à Nyons, renommée pour ses fameuses olives noires, Nyons05 pour assister à un autre corso fleuri Nyons08 Nyons11 Nyons22 Nyons28 et le soir un feu d’artifice, nous decidons de ne pas prendre la route pour le retour en Alsace ce wek end de Pâques.

 

Sur le trajet de retour un autre arrêt, au milieu des vignes, un petit village très calme et très agréable Montbrison le Lez (Drôme)

 

 

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 22:35

Dimanche 10 octobre 2010 nous partons à la découverte du Sud Ouest de la France, une escale à Paray le Monial  Landes-DSC00046puis à Nersac Landes-DSC00047.jpg 

 

Nous voilà  à TaussatLandes-DSC00193.jpg  un petit village au bord du Bassin d'Arcachon

 

   Landes-DSC00206.jpg     85 km de rives sont bordées par la foret des Landes de Gascogne autour d'une véritable mer intérieure reliées par le réseau des pistes cyclables.

 

Le Teich,Landes-DSC00209.jpg les oiseaux ont trouvé leur paradis…dans le parc ornithologique du Teich (bassin d'Arcachon) et les nomades Landes-DSC00130.jpg  ont trouvés un endroit ou la nature est reine.

Une visite à vélo par le sentier du littoral du delta de la Leyre sorte de Camargue

 

miniature Landes-DSC00128.jpg  aux prairies humides en passant par

 

les forets Landes-DSC00131.jpg de pins nous permet de découvrir toute la richesse de la faune et de la flore.

Randonnée à vélo  le long de "la route des huitres", 7 ports ostréicoles se laissent

 

découvrir en enfilade avec les cabanes en bois  Landes-DSC00157.jpg   et les pinasses, depuis plus d'un siècle la culture de l'huître est l'une des richesses du Bassin d'Arcachon

 

Arcachon, bordé de 7 km de plage avec une architecture exceptionnelle. Les 14 km de pistes cyclables nous permettent la découverte de "la Ville d'Hiver", un remarquable ensemble de somptueuses villas Landes-DSC00051.jpg  bourgeoises Landes-DSC00054.jpgLandes-DSC00052.jpg noyées dans un écrin de verdure, la source Landes-DSC00145.jpg  St Anne des Abatilles, la chapelle des Marins, le château Deganne 

  

Landes-DSC00055.jpg

 

 (il abrite désormais le Casino de la Plage) le port d'Arcachon Landes-DSC00198.jpg, Notre Dame des Passe. Landes-DSC00150.jpg

L'une de nos randonnées à vélo nous conduit à la Dune du Pilat Landes-DSC00163.jpg , la plus importante formation sableuse d'Europe,Landes-DSC00223.jpg longue de 2700m, large de 500m et haute de 104m,    Landes-DSC00220 au sommet un point de vue magnifique qui s'étend d'une part sur une vaste forêt de pins et d'autre part sur l'entrée du bassin d'Arcachon et en face le "Banc d'Arguin" (île de sable fin) et la la pointe du Cap Ferret. 

 

Landes-DSC00222.jpg

 

Vieux BoucauLandes-DSC00173.jpg aujourd'hui la "station village" de la Côte des Landes. Landes-DSC00174.jpg         Les pistes cyclables et sentiers pédestres sont idéales pour la détente.

 

Soustons-Plage, la cote sud des Landes, Landes-DSC00073.jpg sur 5km de plage de sable fin et se situe au milieu du massif forestier le plus important d'Europe. A travers la foret de pins,Landes-DSC00172.jpg des km de piste cyclable nous emmènent à Soustons, une ville landaise encore "authentique" c'est ici qu'amoureux de ces espaces, M. Francois Mitterrand avait sa bergerie de "Latche" , Landes-DSC00179.jpg un peu plus loin le grand lac de Soustons.Landes-DSC00068.jpg

 

Capbreton, le littoral est caractérisé par son chapelet de dunes 

 

Landes-DSC00188.jpg

    et ses longues plages de sable. Nous découvrons les charmes de l'unique port de pêche Landes-DSC00189.jpg  des Landes et le port de plaisance, en longeant la piste cyclable vers l'océan nous prenons la direction du lac marin d'Hossegor pour une promenade autour du lac, à l'extrémité nord nous découvrons des parcs à huîtres. Landes-DSC00190.jpg Nous profitons de notre séjour pour déguster du poisson pêché le jour même.

 

 

La côte landaises,  une seule et même plage de 106 km prend fin

 

Anglet avec ses 4,5km de plage marque la fin des plages de sable des Landes et le début de la

 

Landes-DSC00228.jpg

côte rocheuse des Pyrénées Atlantique, nous sommes au pays Basque.  Reconnue mondialement pour ses vagues puisantes Anglet est très prisée des surfeurs.   

Ici aussi les pistes cyclable sont présentes, l'une d'entre elle nous conduit à Biarritz Landes-DSC00230.jpg ville balnéaire de la Côte Basque, son port des pêcheurs,

  Landes-DSC00231.jpg le fameux Rocher de la Vierge  Landes-DSC00090.jpg  et son majestueux phare,   

son centre ville  Landes-DSC00243.jpg   et ses nombreuses boutiques.

 

Une promenade au coeur de Bayonne, ancienne ville fortifiée nous permet de découvrir la cathédrale Sainte Marie Landes-DSC00207-2.jpg Landes-DSC00107.jpg   et le cloître, les incontournables remparts Vauban et d'admirer les quais de la Nive et les maisons à colombages.  Landes-DSC00201.jpg Landes-DSC00108.jpg 

 

EspeletteLandes-DSC00248.jpgvillage réputé pour la culture de son piment utilisé par les plus grands chefs, les cordes de piments  

 

Landes-DSC00111.jpg

 

  décorent Landes-DSC00251.jpg les façades des maisons.   L'église St Etienne

 

 Landes-DSC00253.jpg est considérée comme l'une des plus belles du Pays Basque,  

 

Landes-DSC00118.jpg

 

les belles galeries  donnent un cachet particulier aux églises basques, les hommes montent dans les tribunes pour laisser la place aux femmes dans la nef.

 

Nous traversons les derniers villages basque     

 

Landes-DSC00199.jpg

      et prenons la route du retour vers l'Alsace, arrivée le 5 novembre.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 09:50
Suite du circuit Maroc 2010
 
 
La route fait ascension d'un col, sur les flancs des montagnes et collines rocheuses, la nature
a réalisé pendant des millions d’années des sculptures Maropc-2010 2262 d’une beauté à couper le souffle…, sur la route on aperçoit des apiculteurs Maropc-2010 2272 sous leurs tentes entourés de leurs ruches. Nous faisons un petit arrêt  Maropc-2010 2274 Maropc-2010 2276  pour gouter le miel. Au pied du "djebel Kissane"  Maropc-2010 2328 la palmeraie à Agdz ou nous bivouaquons, avec dans notre dos Maropc-2010 2317 la grande casbah familiale encore en partie habitée.
 
14 Avril

De bonne heure le matin nous reprenons la route, le long de l'oued   une palmeraie très dense et de nombreux ksour Maroc-2010--suite--2331.jpg  de part et d'autre de la route, plusieurs ont été abandonnés, d'autres ont l'air d'avoir littéralement fondu au soleil . Arrivée à Tazzarine une piste entre dans la palmeraie et nous conduit dans un coin bien tranquille. Maropc-2010 2311Pour nous dégourdir les jambes une promenade Maropc-2010 2371à travers des ruelles du vieux village. Les jardins sont séparés par des murs Maropc-2010 2373 en pisé, les enfants sortant de l'école nous croise et nous salut, Maropc-2010 2325 bonjour ça va, soyez les bienvenues au Maroc, plus loin un curieux petit bâtiment carré Maropc-2010 2377  surmonté d'un cône blanchi à la chaux, c'est une Koubba (le tombeau d'un marabout)  Le lendemain direction Rissani, on traverse une étendue quasi désertique,Maropc-2010 2354  la route goudronnée en mauvais état se transforme soudain en piste  Maropc-2010 2352  assez tourmentée, ( travaux sur la chaussée) un petit garçon gardien d'un troupeau de chameaux Maropc-2010 2358 nous fait signe avec sa bouteille qu'il à soif, on la lui a rempli et donner une orange, il était tout content, plus loin 2 jeunes en vélo nous font signe d'arrêter, Maropc-2010 2397 ils veulent vendre des fossiles (c'est la région)   Voila qu'on traverse la porte Maropc-2010 2405 de la ville de Rissani pour nous rendre vers les dunes l'Erg Chebbi, mais au loin on aperçois une tempête de sable qui s'est déclenchée, nous décidons d'attendre le lendemain. Aujourd'hui c'est  jour du souk à Rissani et nous en profitons Maropc-2010 2417 Maropc-2010 2415 

 

16 Avril

La petite maison décide de s'installer au pied des dunes d'Erg Chebbi à l'auberge camping "Océan des dunes" Maropc-2010 2437 dans le petit village de Hassilabieb. A 2,5 km le village de Merzouga marque le début du Sahara. Les dunes s'étirent

  Maroc-2010--suite--2585.jpg

sur plus de 2O km de long et s'élèvent jusqu'à 150m de haut, elles courent sans se soucier des frontières. Par là, quelque part c'est l'Algérie, mais le vent passe au travers des pays. Les dunes d'Erg Chebbi, une merveille de la nature. Promenade dans le village berbère Maropc-2010 2518 Maropc-2010 2435  typiquement sahariens,des maisons en pisé se mélangent à la couleur du sol. Aux alentours Maropc-2010 2473 la palmeraie,  le lac Dayet Srji, on peut y voir des colonies de flamants roses et des canards sauvages. Une expérience inoubliable, Maropc-2010 2669 balade de 2 heures à travers les dunes en dromadaires, bivouacs Maropc-2010 2722  en plein désert pour le repas du soir et nuit Maropc-2010 2731 sous une tente nomade. Le lendemain     Maropc-2010 2760au lever du jour retour Maropc-2010 2787au dos de dromadaires pour découvrir un spectacle grandiose  avec le lever du soleil.  

Maropc-2010 2816

                                                                  ( clip video ici )

22 Avril 

On fait le plein d'eau, vidange des eaux usées, nous quittons Hassilabieb, pour la suite de notre périple. Dernier regard sur les dunes et au pied de celle ci Maropc-2010 2844 Maropc-2010 2845  des écoliers font le nettoyage du printemps suivi d'un camion poubelle.  Petit arrêt à Rissani Maroc-2010--suite--2429.jpg au souk pour acheter des fraises ( 1€/kg ) direction Goulmima , on traverse un plateau désertique, Maropc-2010 2846 plus loin, apparaissent les rhettaras, (galeries souterraines) Maropc-2010 2855 Maropc-2010 2858   Ces tunnels très profonds où jadis coulait l’eau abondante des nappes phréatiques, nécessitaient le percement de puits verticaux, placés à égale distance, permettant la ventilation de ce réseau. Au bord de la route une casbah artisanal de fossiles. Maropc-2010 2850 Arriver "la source bleue de Meski" la source jaillit dans une grotte Maropc-2010 2923 alimente Maropc-2010 2925 une piscine; dans ce site charmant à l'ombre des palmiers un camping Maropc-2010 2934 a été aménagé. La source doit son nom aux hommes bleus qui venaient s'y désaltérer. Du haut de la falaise, une belle vue sur le vieux village de Meski et de sa palmeraie alimentée par plusieurs sources et riche en cultures.  Le 25 avril à 21h45 il tombe quelques gouttes de pluie rafraîchissante, 21h50 c'est déjà  fini.

Maropc-2010 2927

 

 26 Avril

 En fin de matinée on décide de chercher un peu plus de fraicheur en nous rendant à Midelt ( alt. 1500m) On aime bien la chaleur, mais trop c'est trop. On traverse de petit village aux maisons aux murs beige, Maropc-2010 2952 des oasis en plein désert, de très beaux paysages  Maropc-2010 2944 Maropc-2010 2948 et plissements volcaniques.  Arrivé à Midelt,  cette petite ville marocaine est un centre d'agriculture basée sur les pommiers, Maropc-2010 3044 et en toile de fond, les cimes enneigées du djebel Ayachi Maropc-2010 2970qui culmine à 3737 m . La chaleur est toujours présente mais plus supportable avec ses 28°/ 32° à l'ombre 

( le réseau n'est pas super, les photos et plus de texte suivront ) 

A 25km de Midelt la ville fantôme "Aouli" , au début la route est à peu près bonne puis certains passages font peur Maropc-2010 2991 et on a l'impression de finir dans le précipice. Aouli  Maropc-2010 2998 c'est un ancien village minier complètement abandonné suite a l'arrêt de l'exploitation des mines de plomb. Maropc-2010 2979 Maropc-2010 2986   Pas loin de la route on aperçoit des tentes de Berbères, Maropc-2010 3031et des paysages fascinants.

 

2 Mai 

Décalage horaire, il est 10h au Maroc, 11h en France nous quittons Midelt avec ses 48° au soleil et rentrons dans la vallée d'Amellago situé dans le haut Atlas encadré de chaînes dénudées  Maropc-2010 3135 et de crêtes montagneuses, arrivé dans un village en plein coeur de la vallée une auberge nous accueille pour la nuit, Maropc-2010 3127de sa terrasse on peut admirer toute la vallée avec ses paysages et ses villages anciens. Maropc-2010 3135 Le lendemain nous continuons notre chemin au milieu d'une successions de villages berbères Maropc-2010 3140 et de petites parcelles verdoyantes ou domine l'amandier. Nous avons rencontré des nomades qui se déplace, nous nous arrêtons pour des photos Maropc-2010 3147 et les enfants s'approchent et nous parlent, mais malheureusement nous ne comprenons pas. Plus loin, en pleine nature la construction d'un Maropc-2010 3161 Maropc-2010 3164 puit. Au fur et à mesure des kilomètres le paysage change Maropc-2010 3176 jusqu'à l'ouverture béante des gorges du Todra,  Maropc-2010 3187 incroyable splendeur des massives parois du canyon qui atteignent 300m de haut et continuent sur une centaine de mètres. Maropc-2010 3191 Nous continuons la route pour rejoindre  Kelaat M'gouna village des roses les vrais roses de couleur rose Maropc-2010 3230   ou se déroulera cette semaine le festival des roses.

KelaatM'gouna Maroc-2010--suite--3254.jpg  est une petite ville à 1450m alt.,habitée en grande majorité par une population berbères,   Maropc-2010 3372  toute la région est célèbre pour ses roses, c'est l'époque de la  cueillette et on propose un peu partout la célèbre "eau de rose" distillées en essence Maropc-2010 3236 Les roses séchées parfument l'atmosphère. Pour avoir un kilogramme d'essence, l'on doit disposer d'environ cinq tonnes de pétales, alors qu'il faut avoir 200 kg de roses fraiches pour extraire un kg de l'huile essentielle de rose. Le matin de bonne heure  les femmes récoltent les roses. Nous assistons au festival des roses Maropc-2010 3290 qui dure 3 jours avec élection de miss rose, Maropc-2010 3294 Maropc-2010 3315  durant cette fête les marocains des autres villes  Maropc-2010 3340 viennent découvrir une région connue par ses parfums et produits à base de l'eau de roses, la fête est aussi une occasion de visiter sa petite foire  Maropc-2010 3275et de découvrir  Maropc-2010 3329 les produits artisanaux  et agricoles de la région.

                                                                           (ici clip vidéo)

10 Mai

Après la fête nous repartons vers Ouarzazate par une route pittoresque et variée, on traverse un groupe imposant de kasba en ruine, Maropc-2010 3400 ou parfaitement rénovéeun cadre montagneux toujours présent avec les cimes enneigées 

              Maropc-2010 3201                      du haut atlas, petit arrêt au bord du lac de retenue du barrage Maropc-2010 3421  El Mansour Eddahbi, la route se prolonge par une étendue désertique et nous entrons dans une tempête de sable Maropc-2010 3413.En arrivant à Ouarzazate nous nous rendons au  camping municipale et promenade en vélo dans la ville. La kasba de Taourirt 

                                         Maropc-2010 3433

12 Mai

Nous rejoignons Marrakech, par un paysage particulièrement varié 

  Maropc-2010 3453 Maropc-2010 3463             , la route en lacet    Maropc-2010 3454  s'élève vers le Tizi-n-Tichka, le col le plus élevé du Maroc (alt. 2260m)  la route est fréquentée par de nombreux cars de tourisme. Peu après le passage du col les couleurs changent , passant par toutes les nuances de l'ocre Maropc-2010 3474 Les roches disparaissent peu à peu et cèdent la place aux cultures en terrasse et certaines espèces végétales . De loin on aperçois le minaret de La Koutoubia (69m de haut) et nous voilà à Marrakech. Première visite de la place Jemaa el Fna,  colorée Maropc-2010 3492 Maropc-2010 3503bruyante, toujours pleine de monde, changeant Maropc-2010 3489  d'aspect à chaque heure. Promenade dans la médina, peu a peu on pénètre dans un labyrinthe de ruelles encombrées. La deuxième journée fut consacrée a une promenade très agréable dans le jardin Majorelle, un jardin botanique composé de plantes exotiques Maropc-2010 3527et d'espèces rares,  Maropc-2010 3528 Maropc-2010 3561 une végétation luxuriante, orné de fontaines, basins, jet d'eau, jarres en céramique, allées et pergolas et le soir retour sur la place Jemaa el Fna. Le jour suivant promenade dans la Mémara, Maropc-2010 3595 vaste jardin d'oliviers centenaires avec sons bassin central qui permet l'irrigation des jardins par un système de canalisations souterraines et une petite excursion en traversant la plaine du Haouz, comme fond le haut Atlas avec son manteau blanc  Maropc-2010 3605( il a neigé dans la nuit du 13mai) puis on arrive a un immense plan d'eau aux reflets bleus (le barrage Lalla Takerkoust avec son lac artificiel)  ou nous bivouaquons cette nuit. Maropc-2010 3628

 

                                                                     ( ici clip vidéo )

 16 Mai

Après le souk nous quittons Takerkoust pour rejoindre les cascades d'Ouzoud, sur cette route oliviers Maropc-2010 3711 et jardins constituent le décor, en approchant le moyen atlas a perte de vue s'étendent des champs de blés Maropc-2010 3705ou la moisson a commencéeMaropc-2010 3746 A travers les Gorges de l'O-el-Abid une petite route pittoresque nous emmènes sur une place ou la route se termine. De là, un chemin nous conduis vers le haut des spectaculaires cascades Maropc-2010 3737pour admirer la chute de 110m de hauteur qui s'écrase dans un gouffre, des multiples ruisseaux canalisés font tourner les moulins Maropc-2010 3729 Maropc-2010 3725 à orge et blé. Nous continuons notre promenade  vers le bas de la cascade.

18 Mai

Une route nous conduis vers le lac artificiel du barrage Maropc-2010 3748 de Bin el Ouidane,   le plus important du Maroc, le parcoure sinueux est très beau, une forêt dense et sombre , des champs de pierres parsemés de blé maigre Maropc-2010 3705Etape à Béni Mellal, entouré d'une oliveraie bien irriguée et au alentour Aïn Asserdoum avec sa source dont les abords Maropc-2010 3757 sont aménagés en jardins Maropc-2010 3760 au travers d'une végétation touffue une belle vue Maropc-2010 3773 de la kasba de Râs el Aïn  dominant la ville  Maropc-2010 3778et la plaine. Le lendemain nous repartons vers Azrou par les chemins des écoliers.

 Azrou (alt.1500m) est une ville  Maropc-2010 3849 bordée  de superbes montagnes vertes au milieu d'une forêt de cèdres Maropc-2010 3802 au formes magnifiques, bizarres, Maropc-2010 3812c'est aussi le pays de la cerise, nous campons dans un  Maropc-2010 3848 verger de cerisiers  (pour nous c'est la bonne saison, elles sont délicieuses) La région nous fait découvrir sources, cascades Maroc-2010--suite- 3806   lacs   et le bon air de la montagne. Ifrane est une ville Marocaine avec un aspect européen Maroc-2010--suite- 3852 ou rues et  jardins sont soigneusement entretenus. Sommes nous au Maroc ou dans les Alpes?   Ils ne cueillent pas les coquelicots Maroc-2010--suite- 3874 mais ramassent des petits pois, (en échange d'une bouteille d'eau, un sac de petits pois)

                                                                 ( ici clip vidéo ) 

22 Mai

Nous sommes à Kenifra devant la gendarmerie royal ou avec leur accord nous avons passé la nuit et reprenons la route à travers une région vallonée  on croise des enfants qui dansent et chantent au milieu de la route Maroc-2010--suite- 3886 arrivée à Meknès, une promenade dans la médina, le lendemain on traverse une riche région agricole Maroc-2010--suite- 3887  C'est la saison des fraises, un arrêt, c'est étonnant de voir la manière de récolter les fraises plier en deux avec le cagot sur le dos et un beau chapeau, Maroc-2010--suite- 3938 nous arrivons au village balnéaire de Moulay Bousselham Maroc-2010--suite- 3945 nous comptons y rester plusieurs jours Maroc-2010--suite- 3947  le village est tourné d'un côté vers l'Atlantique, et l'autre vers la Lagune de Merja Zerga Maroc-2010--suite- 4018

 

24 Mai

Moulay Bousselham est avant tout une zone touristique   Maroc-2010--suite- 3958 Le site est apprécié pour ses

plages et sa lagune Maroc-2010--suite- 3950 riche de milliers d'oiseaux, la pêche représente l'une des principales activités exercées par les chefs de familles Maroc-2010--suite- 3988Nous profitons du soleil et  du Maroc-2010--suite- 3972 poissons frais du jour et le vendredi du couscous.  Maroc-2010--suite- 3979  Régulièrement le matin on avait droit a l'appel "oh oh !!! c'est le jardinier"  Maroc-2010--suite- 3991 qui vendait des produits de son jardin.

30 Mai

Après ses  quelques jours de repos nous quittons Moulay Bousselham,  nous traversons une grande étendues de terre agricoles  Maroc-2010--suite- 3999riches de toutes sortes de cultures Maroc-2010--suite- 4004 pour rejoindre  Asilah, une petite ville de pêcheurs 

  Maroc-2010--suite- 4006

au remparts portugais qui encerclent la vieille ville. 

                                          Maroc-2010--suite- 4044 Maroc-2010--suite- 4047 Maroc-2010--suite- 4048

 

 2 Juin

Nous continuons la route pour Tetouan, Martil dépenser nos derniers Dirham, profiter de la plage méditerranéenne .

  Maroc-2010--suite- 4080

 4 Juin

Hommes et enfants croisés sur le bord de la route nous saluent de grands gestes de la main accompagnés d'un "Bonjour"  pour nous accompagner sur les derniers kilomètres sur le sol marocain avant d'arriver à Ceuta pour la traversée du Détroit de Gibraltar et terminer notre deuxième périple au Maroc.

 

Maroc-2010--suite- 4086

Ne vous inquiétez pas si vous n'avez plus de nouvelles, nous remontons lentement en emportant dans la soute du soleil et de la chaleur.
Nous comptons être de retour vers le Week end du 13 juin. 
Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 09:07

la carte de notre voyage 

cart-2010.jpg

 

3 mars

 
J-1  la petite maison est presque prête pour notre grand voyage
 
Mise-en-page 4856 1
 
un aperçu de nos 10 m carré pour les 3 prochains mois
 
 
 
le coin dodo
 
 CC 2010-2
  
 la cuisine
   
 CC 2010-3
 
coin repas
 
CC 2010-4 
   
 le poste de pilotage .....
  
CC 2010-5
  (pour agrandir photos cliquer dessus)
 

4 mars

9h00 départ en direction vers le soleil, le ciel est couvert avec ses O degré. La première nuitnous la passons à Tournons sur Rhône Maropc-2010 1349  en compagnie d'une quinzaine de camping car le long du Rhône. 

 

5 mars

Une belle journée le soleil était présent, les arbres  Maropc-2010 1350 commencent àfleurir. Le Boulou nous accueillent pour la deuxième nuitMaropc-2010 1352 

 

6 mars

Après les arbres en fleurs les Pyrénées Maropc-2010 1355 avec leurs manteaux blanc. Dans lasoirée nous bivouaquons à Bénicassim Maropc-2010 1357  (avant Valencia) 

 

7 mars

Nous continuons notre route vers le Maroc par une journée très couvert, Maropc-2010 1358 le dodo au cap de Gata  Maropc-2010 1363 (avant Alméria) 

 

8 mars

On se lève avec un beau ciel bleu, dernier tronçon en Espagne avec du vent et le soir la pluie. Arrivé à Algésiras on récupère le billet Maropc-2010 1366 pour la traversée du Détroit deGibraltar, prévu demain matin.

 

 

9 mars

9 h direction le port, 11h embarquement, le rocher de Gibraltar Maropc-2010 1369 la mer estcalme avec un ciel bleu,  passage de la douane  sans difficulté etrapidement 

 

11 mars

La route nous conduit vers Casablanca, le Maroc a aussi souffert du mauvais temps,  Maropc-2010 1375 un peu partout les champs sont inondéeMaropc-2010 1381 et les routes sont abimées. Visite de la  mosquée Hassan II,Maropc-2010 1385 construite de 1987 à 1993, elle a le plus haut minaret religieux du monde 200m de haut, sa salle des prières Maropc-2010 1401peut contenir 25000 personnes Maropc-2010 1410  la salle d'ablutions est constituée de 41 fontaines Maropc-2010 1436

 

13 mars 

Etape suivante Essaouira

Avec toute cette pluie la nature est luxuriante , les enfants essayent de se faire de l'argent par tous les moyens.Maropc-2010 1453Ce n'est pas un infirmier,c'est un policier. Essaouira est la dernière ville fortifiée Maropc-2010 1463des côtes Atlantiques, appelée aussi la ville des vents pour les courants qui soufflent durant toute l’année. Ancien port de pêche Maropc-2010 1465les bateaux reviennent chargés de sardines et de bars.  Des dizaines de chalutiers tanguent entre les fortifications.Maropc-2010 1470c'est aussi une petite ville traditionnelle avec sa médina Maropc-2010 1484  Maropc-2010 1487 

 

 

14 mars

Nous continuons notre route vers le sud, a travers des plantations d'arganiers,Maropc-2010 1499  Maropc-2010 1497  au bord de la route nous achetons du miel d'Argan Maropc-2010 1504 et un peu plus loin on traverse une bananeraie et on en profite pour en faire une provision. Maropc-2010 1511 Petite pause dans un nouveau camping avec vue sur l'océan. 

Maropc-2010 1528 

 

16 mars

Après ces deux jours de détente nous voila reparti toujours vers le sud, le ciel est bleu, la température est agréable (24° à l'ombre) un arrêt s'impose au Marjane a Agadir pour se réapprovisionner avant de s'engager dans l'intérieur du pays. Pour les fruits Maropc-2010 1545 et légumes frais nous nous rendons dans un souk Maropc-2010 1537 Maropc-2010 1542   qui est toujours aussi folklorique. La nuit nous la passons sur la planète MarsMaropc-2010 1555 (pas de réseau)  

 

 17 mars

Entourée d'une muraille crénelée Maropc-2010 1600 de 6km de long,  c'est Tiznit, nous y passons une petite semaine dans un campingMaropc-2010 1602 et flânons Maropc-2010 1570 dans les ruelles  Maropc-2010 1571 Maropc-2010 1574   très animées.    Marianne profite aussi de faire le ménage et la lessive.Maropc-2010 1584 Nous profitons aussi de notre séjour pour passer chez un opticien car les prix sont attractifs. Le vélo c'est le moyen de locomotion le plus courant on le constate a l'état de la pédale.Maropc-2010 1573

Le thermomètre affiche 54° au soleil, il fait chaud même très chaud donc on passe au coiffeur pour la coupe d'été. Aujourd'hui vendredi c'est le jour de la prière et aussi le jour ou l'on mange le couscous , on en profite dans un restaurant. ( ici clip vidéo )

 

COUCOU NOUS REVOILA  pour des nouvelles fraiches (photos et clip video suivront) 

 

 23 mars

Nous avons aussi profité de laisser faire un auvent Maropc-2010 1608 pour se protéger du soleil et du vent, le soir Fatima nous à livrer a domicile un bon tajine au poulet, il est vraiment excellent il y en a même pour un deuxième jour. Le lendemain nous reprenons la route encore un plus vers le sud.  (Plus de réseau internet.) La nature est toujours encore  verdoyante,  ici on voit qu'il a beaucoup  plu cette hiver,Maropc-2010 1610 puis on bouche les aérations a causse de la poussière et on s'engage  pour 3/4 d'heure de piste Maropc-2010 1625 en roulant en première ou en seconde et nous voila arrivé au camping Fort Bou-Jérif   Maropc-2010 1633Porte du Sahara perdu au milieu de nulle part  qui vit en autonomie complète.Maropc-2010 1657 L'eau étant rare dans le désert il faut l'économiser. Dans la soirée une petite promenade pour visiter les vestiges de l'ancien Maropc-2010 1643 fort français construit en 1935,  il servait à surveiller la frontière Sahara avec l'enclave espagnole d'Ifni.  

 

25 mars

Nous rebroussons chemin, ( les 3/4 d'heure de piste ) et bifurquons vers la porte d'entrée  Maropc-2010 1675de l'ancien Sahara espagnol , la "Plage Blanche" vaste plage Maropc-2010 1677 de sable fin qui s'étire sur une quarantaine de km, la plus longue du Maroc. Bivouac sur une petite plate-forme, au bord d'un oued en eau.

 

L'Oasis de Tighmert,Maropc-2010 1709 cette oasis est surprenante par le volume d’eau qu'elle abrite, en plusieurs sources, permettant une irrigation importante. De nombreuses familles Maropc-2010 1701vivent de cultures maraîchères  dans des jardins Maropc-2010 1706 sous les palmiers. C'est un endroit extrêmement agréable où nous décidons de pique nique.

 

Guelmin est considérée comme la porte du Sahara au Maroc,  c'est la dernière ville importante avant le désert, Maropc-2010 1715 la route continue vers le sud jusqu'en Mauritanie,à 1200km.  Aujourd'hui c'est un lieu important de commerce Maropc-2010 1714 et d'échange entre la population sédentaire et les nomades du désert  "les hommes bleus" qui viennent une fois par semaine Maropc-2010 1723 au marché pour vendre Maropc-2010 1724 ou acheter  Maropc-2010 1753leurs précieuses montures, les chameaux. Connu sous le nom deAmhayrich,  c'est le plus grand marché aux chameaux du Maroc.                         Maropc-2010 1722

28 Mars

il est 16 h au Maroc, 36° à l'ombre, re connexion au réseau, possibilité de mettre le blog à jour, on attend la fraicheur du soir pour se promener.

 

( ici clip video )

 

30 Mars

Nous repartons direction Tafraout, la route se dirige et s'élève en corniche dans la montagne en direction du col du Kerdous ( alt: 1100m ) les cultures Maropc-2010 1772 disparaissent et les arganiers Maropc-2010 1777 restent seuls maitres du terrain. Le trajet s'effectue au travers d'un chaos de gigantesque blocs de granit rose, pour le déjeuner on cherche un peu d'ombre  Maropc-2010 1788  Arrivée à Tafraout la ville des babouches Maropc-2010 1812nous bivouaquons  quelques jours dans la palmeraie, Maropc-2010 1828un cirque montagneux de roches de granit rose, souvent énormesMaropc-2010 1818 et en formes étranges   Maropc-2010 1815nous entourent. En fin d'après midi une promenade pour admirer le jeu de lumière dans les roches.

 Maropc-2010 1873

 

 3 Avril

Les gorges d'Aït Mansour

La route descend en lacets serrés sur les gorges d'Art Mansour,  Maropc-2010 1928 la végétation suit les gorges. D'abord les lauriers roses puis les palmiers se multiplient, tout un coup terminus pour nous, Maropc-2010 1932 seul une piste carrossable traverse de part en part l'oasis. Les 4x4 passent facilement, les petites voitures  doivent rouler doucement. Nous prenons nos vélo pour découvrir les gorges, 

    Maropc-2010 1940 Maropc-2010 1946

 elle sont longues et impressionnantes (plus de 15km)  la moindre goutte d'eau captée, dirigée dans de petit canaux, ruisselant dans les rigoles. L'air est rafraichi par l'ombre des palmiers ou nous pique-niquons. Maropc-2010 1968 Retour à Tafraout dans la palmeraie,  faire la lessive Maropc-2010 1979 Maropc-2010 1985 (courant par le groupe électrogène) et vous donner les dernières nouvelles.   ( ici clip vidéo )

 (si il y a problème de lecture des clip vidéo, veuillez m'en informer s.v.p.)

5 Avril 

Nous continuons notre circuit directionI Icht puis TataFoum-Zguid  près de la frontière algérienne. Nous risquons de ne plus avoir de réseaux dans les prochains temps. (Inch Allah la Wifi)

 

La route passe entre des chaines montagneuses et le Sahara, une immense étendue de sable et des canyons , on voit au loin des tentes Maropc-2010 2027 de nomades, des chameaux Maropc-2010 2037 et au bord de la route des enfants gardants Maropc-2010 2040  les troupeaux de chèvres nous font des petits coucou. 

Etape à Ichte Maropc-2010 2095 , perdu au milieu de nulle part  Maropc-2010 2072 , le lendemain avant les grandes chaleurs nous continuons la route ou les paysages pré-sahariens  s'intègrent dans un cadre montagneux toujours présent, on arrive à la très belle oasis de Tata  et nous bivouaquons dans le camping municipal ou nous comptons rester plusieurs jours.

Il est 18h40 avec 31° à l'ombre et nous profitons pour faire un première promenade dans la ville de Tata. Maropc-2010 2098

 

8 Avril

Avant une petite balade en vélo dans la palmeraie, le sympathique maire de la ville vient saluer et souhaiter la bienvenue aux camping caristes. Un petit sentier nous permets de traverser la palmeraie et de découvrir une "horloge à eau"  Maropc-2010 2127 d'origine très ancienne . Cette horloge, qui s'appelle un clepsydre déterminait une unité de temps pendant laquelle on irrigue sa parcelle Maropc-2010 2129. (Principe: une bassine remplie d'eau et un bol de laiton percé à la base, lorsque le bol tombait au fond cela faisait une unité, une parcelle a droit à un certain nombre d'unités matérialisées par des noeuds sur une ficelle) Plus loin une femme grimpe Maropc-2010 2134 un dattier pour le féconder. C'est très agréable de se promener dans la palmeraie, nous suivons les canaux d'irrigations  qui nous emmènent au stade de France Maropc-2010 2131  à échelle réduite.

L'après midi sieste, il fait très très chaud, tout le monde cherche un coin d'ombre, en fin d'après midi la vie reprend en ville. 

Tata est  une petite cité Maropc-2010 2106 moderne Maropc-2010 2103 et commerçante  en pleine expansion réputée comme étant la ville la plus chaude du Maroc ( humidité inférieur a 20%) l'air est pur et sec, on dit que cela soulage les rhumatismes, les douleurs articulaires, certains ajoutent même qu'il est garant d'une longue vie.

10 Avril ( 9h, 28° à l'ombre et l'après midi on atteint facilement 39 à 40° à l'ombre) dans la soirée, promenade dans les ruelles. 

Nous décidons de continuer notre route après avoir fait quelques courses au souk du dimanche matin et voir plus loin si les températures sont plus supportables. 

( nos dernière nouvelles d'un cyber café  "Elwafa")

La route est montagneuses  avec des virages,  85-73 et pas très large Maropc-2010 2203 mais bien sympa  quand même. Nous faisons halte à Tissint, paysage lunaire assez surprenant, on découvre au fond d'une faille l'oued Tissint qui coule, Maropc-2010 2187encore plus spectaculaire les cascades Maropc-2010 2188 , autre surprise de la nature. Sous un ciel bleu et un soleil limpide nous continuons direction Fum Zguid. C'est déjà le désert, non pas des dunes de sable   mais de la pierraille à perte de vue, parsemée de quelques acacia.  Après cette journée dans l’infinité désertique, nous arrivons à l’oasis de Foum Zguid, Maropc-2010 2292 qui est un poste militaire important proche de la frontière Algérienne , loin, très loin de tout…  Important village  à l'approche du désert. Sur la grande place, Maropc-2010 2210 sous un immense arbre pause déjeuner dans un des cafés fort sympa. Bivouac au camping "sable d'or"

suite du récit....

 

 
Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 09:41

Mardi 27 juillet

Oubliés la crise, la grippe, les impots, pour ne plus penser à cela nous avons décidé d'aller à la découverte du littoral Normand

 

Il est 16h, une halte s’impose, un arrêt au bord du lac d’Orient à Mesnil Saint Père  Normandie--0106_1.JPG(Aube en champagne) le lendemain matin, la boulangère fait sa tournée parmi  les camping caristes. 

 

 

La voie de la Liberté  nous conduis à Ducey, une vingtaine de km avant le Mont St Michel. Dans la soirée un orage à éclaté .

Jeudi 30 juillet

Et voila que la terre Normande nous accueille pour découvrir le Mont St Michel,

 

Normandie- 0114 1

 

stationnement sur un aire de camping car à 2km du Mont,  Normandie--0117_1.JPG20 minutes de marche et on franchi la porte du Mont pour la visite, l’ancien itinéraires des pèlerins jusqu’aux portes de l’abbaye est envahie de restaurants et de boutiques de souvenirs. Après la tombée de nuit nous retournons pour revoir les merveilles de l’occident

  

A la pointe du Grouin du sud nous passons la nuit, Normandie--0148_1.JPG vue sur le Mont, en cette période les coefficient de marée sont basse, petite randonnée sur le sentier du littoral, ensablé un vestige de camion allemand Normandie--0147_1.JPG de la dernière guerre

 

Avranches nichée sur une colline, un parcours historique nous fait découvrir l’histoire  avec le trésor de la basilique St Gervais, le château et le donjon, le jardin des plantes …. La place du marché avec ses produits régionaux, on est attiré par les galettes (crêpes) avec saucisse , hum …c’est spécial

  

Retour à Ducey ville fleurie, Normandie--0173_1.JPG pour une petite promenade au cœur de son histoire, les rues, les maisons et ses balcons, les jardins sont de couleurs estivales. La chance est avec nous pour un super corso fleuri,Normandie--0180_1.JPG le soleil est au rendez vous 

 

Un arrêt s’impose pour la nuitée à Dragey, de la plage une dernière vue sur le Mont St Michel Normandie--0191_1.JPG

La route du littoral nous conduis à Granville-plage, il y a basses mers, la largeur de la plage, le sable dur permet la pratique du char à voile, Normandie--0213_1.JPGle vent est présent, une petite promenade sur la plage en rencontre des ostréiculteursNormandie--0200_1.JPG

 

Fierville les Mines, le moulin à vent du Cotentin Normandie--0224_1.JPG datant de 1744, produit toujours encore sa propre farine, nous profitons pour acheter de la farine d’épeautre et de sarrasin pour faire des crêpes.

 

Petite promenade sur le sentier des douaniers sur le site naturel du Cap de Carteret, il offre des vues magnifiques, sur le sable, les rochers, la falaise et les îles anglo-normandes, entre le cap et les dunes les ruines d’une égliseNormandie--0237_1.JPG

 

Nous voila à Siouville-Hague, on y pratique du surf et windsurf, c’est une immense plage de sable fin, à certain endroit des blockhaus  Normandie--0253_1.JPGde la dernière guerre se sont affaissé dans le sable, a l’arrière de la plage un paysage accidenté avec des vestiges de chars  Normandie--0266_1.JPGet de tranchées

 

En longeant la route côtière, nous arrivons sur un roc plongeant du haut de ses 126 mètres dans la mer, une imposante falaise,  le Nez de JobourgNormandie--0296_1.JPGclassé parmi les plus hautes falaises d’Europe,  plus loin un magnifique panorama sur la baie d’Ecalgrain tapie dans un écrin de bruyères Normandie--0297_1.JPGet de fougères

 

La route nous offre des sites d’exception, au bout de la route, Goury le cap de la Hague, Normandie--0321_1.JPGun phare qui se dresse à 48 m au dessus des flots, la station de sauvetage qui abrite le canot « Mona Rigolet » Normandie--0338_1.JPGmobilisable à toute heure, le canot pivote à l’intérieur de l’abri sur une plate forme et s’élance sur l’une des voies dirigées côté port ou côté mer. La marée basse nous dévoile de nombreux rochers pointus

 

Sur la route littoral à notre droite on longe l’usine de Hague, centre de stockage des déchets radioactifs et recyclage des combustibles nucléaires usées, et plus loin on découvre le Port Racine Normandie--0342_1.JPGqui est considéré comme le plus petit port de France, malheureusement pour nous c’est la marée basse

 

C’est à Gréville-Hague ou J-François Millet Normandie--0362_1.JPGle peintre de l’Angélus et des Glaneuses avait sa maison natale que nous passons la nuit

 

Cherbourg Normandie--0385_1.JPG(presqu’île du Cotentin) après la visite de la ville et la cité de la mer, Normandie--0408_1.JPGdes moules frites dans un petit restaurant sur le quai du port, et pour digérer une promenade en mer à la découverte de la plus grande rade artificielle du monde avec ses 7 km de digues et ses forts

St Pierre-Eglise, nous allons admirer la beauté de l’église Normandie--0446_1.JPGdu 17e siècle avec sa voute en forme de barque renversée,Normandie--0453_1.JPG une petite balade nous fait découvrir des menhirs et des lavoirs bien fleuris

 

Sur la route du littorale au loin on aperçoit un cierge de pierres, le phare de GattevilleNormandie--0505_1.JPGface à la mer, haut de 75 m c’est le deuxième plus grand phare de France

 

Barfleur avec son pittoresque port de pêche et de plaisance

 

Saint Vaast la Hougue, le port fréquenté par une importante flottille de chalutiers et

 

de cordiersNormandie--0520_1.JPG, l’île

 

Tatihou et le Fort de la HougueNormandie--0534_1.JPG

 

9 aout

Sainte Mère-Eglise, première ville libérée le 6 juin 1944, sur la place le fameux clocher de l’église qui rappelle qu’un parachutiste américain y resta accroché la nuit du 5 au 6 juin.Normandie--0544_1.JPG

La plage de débarquement « Utah Beach »Normandie--0580_1.JPG a l’aube du 6 juin 1944, 22000 soldats américains débarquaient par la mer,Normandie--0598.JPG le monument de la division Leclerc, Normandie--0578_1.JPG(le serment de Koufra : « Messieurs jurons de ne point nous arrêter avant que nos couleurs, nos belles couleurs ne flottent sur Strasbourg » )

 

La borne 0 de la voie de la liberté,Normandie--0604_1.JPG promenade sur la plage

 

Balade dans le village Sainte Marie du Mont, dans l’après midi la plage « Omaha Beach » et la célèbre Pointe du Hoc,Normandie--0619_1.JPG avec son monument Normandie--0623_1.JPGqui rend hommage aux soldats du 2eme bataillon des Rangers qui escaladèrent la falaise pour saboter les canons allemands qui menaçaient les plages Utah et Omaha,

 

Un peu plus loin, le Cimetière Américain qui s’étend sur 70 ha, il surplombe la plage d’Omaha, il rassemble les tombes de 9387 soldats tombés au combat 

 

Normandie--0641_1.JPG qui reposent sous des pierres tombales en

 

marbre blanc, le mémorial Normandie--0642_1.JPGabrite une statue »l’esprit de la jeunesse américaine s’élevant des flots », la chapelle et le jardin des disparus et le Visitor Center avec ses projections de films

 

La route du littorale nous conduis à la commune de Port en Bessin Normandie--0675_1.JPGpour découvrir la vie d’un port de pêche et profitons du poisson du jour

 

A Longues-sur-Mer, au sommet d’une falaise dominant la Manche, Normandie--0685_1.JPGune batterie de défense côtière qui comprend un poste de commandement de tirNormandie--0690_1.JPG et 4 casemates abritant encore chacune une pièce d’artillerie de 150 mm

 

Visite de Bayeux la médiévale avec sa majestueuse cathédrale 

 

Normandie--0726_1.JPG, ruelles anciennes, maisons à pan de bois, Normandie--0699_1.JPG une agréable promenade au fil des rues

 

Toujours sur la plage du débarquement, promenade sur le sentier de la liberté, puis Arromanches Normandie--0737_1.JPGou fut implanté  un port artificiel qui donna les clés de la victoire aux alliés Normandie--0750_1.JPG

 

Un peu plus loin , Courseulles sur Mer ,Juno Beatch la plage historique du débarquement canadien du 6 juin 1944. Normandie--0810_1.JPGOrdre du jour-J « quand la rampe s’abaissera, sortez rapidement, foncez comme des diables, avancez et mettez vous à l’abri….. tirez sur tout ce qui bouge…. ne vous arrêter pas pour aider les blessés, même s’il s’agit d’un copain, les infirmiers s’occuperont de lui »  

32 ans après un charNormandie--0775_1.JPG à été déterré d’un trou de bombe d’une profondeur de 4 mètres qui l’avait englouti,  Courseulles sur Mer est aussi une station balnéaire,Normandie--0769_1-copie-1.JPG et on profite toujours du poissons du jourNormandie--0826_1.JPG

 

Lion sur Mer, une station balnéaire, bordé par une digue longeant la mer et peuplée de belles villas Normandie--0844_1.JPGavec un large banc de sable fin nous donnent l’occasion de faire

 

une promenadeNormandie--0831_1.JPG

 

direction Colleville-Montgomery pour passer la nuitNormandie--0805_1.JPG

 

La route du littorale nous emmènent à Ranville-Bénouville avec la découverte du Pont Pegasus,Normandie--0853_1.JPG rendu célèbre par le film « le jour le plus long »

 

Deauville un royaume de l’élégance proche de Paris, découverte de la villa StrassburgerNormandie--0896_1.JPG, la Mairie très fleurie (1881), le casino, l’hippodrome, les villasNormandie--0872_1.JPG, les boutiques de marques, la plage avec

 

des parasols multicolores Normandie--0887_1.JPGet des cabines portant le nom des stars venues pendant le festival du cinéma, etc. …..

 

Honfleur, découverte de ses rues pittoresques et de ses vielles maisons, l’église St Catherine (15e siècle) Normandie--0933_1.JPGc’est la plus grande église de France construite en bois avec un clocher séparéNormandie- 0929 1, son port de pêche

 

 Normandie--0905_1.JPGle plus typique de la

 

Normandie avec les maisons ses façades au charme historique, puis une petite marche

 

pour admirer le pont de NormandieNormandie--0940_1.JPG

 

Pour le retour on longe la Seine, traverse la forêt de Brotone avec ses belles falaises pour joindre le village Vieux Port avec les maisons au toit de chaume Normandie--0948_1.JPGcouvert de mousse bien pentu chapeauté d’iris,Normandie--0965_1.JPG quittant le village par la rive droite nous atteignons St-Martin pour découvrir l'abbaye St Georges Normandie--0972_1.JPG, plus loin  Le Petit Andelys ancien village de pêcheurs et la route donne accès au fameux Château-Gaillard,Normandie--0982_1.JPG la forteresse du XIIe siècle de Richard-Cœur-de-Lion, un magnifique panorama sur la vallée de la seine

 

Normandie--0976_1.JPG

 

 Retour le 20 Aout

 

 

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 22:38

15 avril

 

 

 Nous rentrons dans les gorges ou l’Oued Ziz creuse son cours dans d’impressionnantes falaises,  maroc-2009-1 7423 1on longe le lac de retenue du barrage Hassan Addakhil,  maroc-2009-1 7449 1sa digue  de 360 millions de m3 d’eau permet d’irriguer plus de 15000 ha. Après avoir passé le tunnel du Légionnaire maroc-2009-1 7432 1construit vers 1930 dans un site grandiose nous rebroussons chemin.De retour à Er Rachidia la route a été bloqué par le tour cycliste du Maroc. Puis nous parcourons un plateau désertique  maroc-2009-1 7466 1et monotone jusqu'à Goulmima.

Le lendemain , promenade à pied dans le ksar Igoulmimen maroc-2009-1 7498 1 avec son quartier juif de structure labyrinthique avec ses ruelles couvertes, maroc-2009-1 7509 1 ou vivent encore  3000 habitants   (un ksar est un village entouré de remparts, bâti en terre crue) Goulmima est une ville très propre et acceuillante, les petits cafés nous propossent des tajines à 5€ pour 2 personnes. maroc-2009-1 7494 1Le clou, c’est bien le coiffeur, maroc-2009-1 7552 1 prix affiché: 15 dh (1,5€)  Les journées sont remplies par les choses du quotitien, lessives, entretien de la petite maison, les courses au souk toujours aussi colloré  ect.... les journées passent vites. Il y a plusieurs formules pour visité le Maroc, en 4x4, en camping car mais aussi en vélo,maroc-2009-1 7480 1 Paul Villain de Biaritz

 

19 avril

   De Goulmima la route pénètre maroc-2009-1 7580 1 dans les magnifiques gorges d’Amsad, sur la route

maroc-2009-1 7567 1

le ksar Ait Yahia, les villages pittoresques et les paysages de montagne se succèdent, la route nous fait traverser plusieurs gués de l’oued Gheris. maroc-2009-1 7582 1En traversant lentement l’un d’entre eux, une famille qui pique nique sur les rochers nous fait signe d’arrêter (le dimanche les Marocains sont de sortie) et nous invite à partager un tajine, c’est ça l’hospitalité Marocaine, (il ne faut jamais refuser une invitation) c’est avec émotion que nous avons quitter cette familleaprès quelques heures de bavardage. Le lendemain encore un gué et nous profitons de faire la toilette de la petite maison, maroc-2009-1 7667 1puis nous rentrons dans les gorges du Gheris, maroc-2009-1 7663 1 après un plateau caillouteux les gorges du Todra, le passage le plus étroit maroc-2009-1 7706 1 de ses gorges n’a pas plus de 30m de large et les falaises atteignent 250m de haut maroc-2009-1 7721 1 

 

22 avril 

Les gorges de dadés

La route s’enfonce dans le Haut Atlas, les éboulements de terre et de roches rouges créent un décor grandiose,maroc-2009-1 7754 1 les falaises ocre tombent à pic dans la vallée luxuriante. Une zone est surnommée « les doigts de singe » maroc-2009-1 7855 1: l'érosion a façonné la montagne en forme de grands « doigts » Juste au dessus de l'oued Dadès, une magnifique vue panoramique sur cette rivière maroc-2009-1 7769 1, les peupliers argentés et le début des grandes gorges du Dadès, maroc-2009-1 7797 1 Après une route tortueuse, nous sommes récompensés par des vues magnifiques le long des gorges.

Cliquer ici : gorges-dades.sld

23 avril

   La vallée des roses La route s’élève au milieu d’un paysage montagneux aux couleurs roses, rouges,  maroc-2009-1 7866 1ocrées avec des habitations en terre crue, puis apparaît au fond de la vallée des jardins verdoyants avec quelques massifs de roses (alt. 1450 m)  Un guide nous emmène par des sentiers le long des parcelles cultivées ; des arbres fruitiers, amandiers, grenadiers, pêchers, figuiers, abricotiers, noyers et de la vigne mais pas de dattiers, des céréales et les fameux rosiers sauvages maroc-2009-1 7875 1 qui bordent les parcelles et les allées, des fleurs assez petites, toutes de la même couleur (rose) et très odorantes. Cueillies le matin elles sont vendues maroc-2009-1 7885 1 soit à la distillerie pour fabriquer l’eau de rose, soit fraiches ou séchées. maroc-2009-1 7880 1

Après la vallée des roses, une route avec des paysages présahariens dans un cadre montagneux nous emmènes  à Skoura (alt.1188 m) L’oasis de skoura est connue par l’architecture impressionnante de son habitat traditionnel les kasbahs, 

maroc-2009-1 8028 1

 

celle d'Amerhidil la plus imposante de la palmeraie ou ont été tournées des scènes d’Ali Baba et les40 voleurs. Aux alentours, on voit encore quelques pans de murs richement décorés, d'autres casbahs maroc-2009-1 7634 1 tombent souvent en ruines 

 

 26 avril

 On traverse une étendue quasi désertique avant d’atteindre Ourzazate Un paysage rocailleux avec une oasis luxuriante qui fait le charme de la ville. Quelques courses au souk toujours aussi colorée  maroc-2009-1 8040 1mais avec une tempête de sable. Visite de la Kasbadu Glaoui  maroc-2009-1 8108 1qui est décorée de motifs géométriques,maroc-2009-1 8102 1à l’intérieur de la bâtisse une richesse de décors, certaines pièces sont ornées de plafonds de cèdre sculptées et peintes. maroc-2009-1 8074 1 Les films d’Astérix et Cléopâtre, de Lawrence d’Arabie et de Gladiateur, ont été en partie tournés à Ouarzazate. Trois studios de cinéma sont installés dans les environs.

 

   

  

29 avril

 Au km 20 de Ouarzazate, sur la droite une petite route nous fait découvrir le merveilleux ksar d’Ait-Benhaddou, 

maroc-2009-1 8176 1

blotti au pied d’un piton rocheux, son décor exceptionnel a inspiré de nombreux cinéastes. Il fait déjà 43° au soleil à 10 h nous traversons l’oued  maroc-2009-1 8240 1pour accéder au ksar,  il a beaucoup souffert des intempéries et n’est plus habité, il est classé patrimoine universel par l’Unesco. Nous continuons notre périple vers Marrakech, la route en lacet maroc-2009-1 8360 1s’élève vers le Tizi N’Tichka (alt. 2260m) col le plus élevé du Maroc. Le long de la route on aperçois des vendeurs de fossiles et de géodes. Peu avant le passage du col, une route nous conduit dans une belle vallée, maroc-2009-1 8272 1 pour bivouaquer à Telouet (alt. 1870m) Le lendemain nous rebroussons chemin (à 6h 5°) pour rejoindre la route de Marrakech, sur le versant nord, les couleurs changent à mesure que l’on descend dans la vallée  maroc-2009-1 8384 1Arrivée a l’entrée de Marrakech un marocain en mobylette nous a repéré et nous fait signe de le suivre, et il nous conduit sur un PK non loin de la place Jemaa el Fna, dans la soirée ballade sur la place,  maroc-2009-1 8448 1colorée, bruyante, toujours pleine de monde

1-2-3 mai 

  Nous assistons à trois jours d’action non-stop, un événement historique pour le Maroc, Marrakech accueille le grand prix automobile international.maroc-2009-1 8410 1 En tout se sont 120 bolides  qui défilent sur le circuit, avec les montagnes de l’Atlas en toile de fond, et bien sur l’écurie de Yvan Muller sur SEAT.

 (cliquer ici COURSE.sld )

4 mai

 On quitte Marrakech en direction de l'Ourika à travers la plaine du Haouz. Ballade dans un souk, pk4voici le PK des 4x4 berbères. La route se poursuit à travers le pays berbère. Peu à peu, elle prend de l'altitude, sur la route goudronnée, nous voyons de plus en plus de marchands de minéraux, maroc-2009-1 8850 1 de poteries et de fossiles.  Au village de Setti Fatma maroc-2009-1 8864 1 ( alt.1500 m) une petite marche vers la cascade de l'Ourika.maroc-2009-1 8884 1 Le lendemain la route grimpe rapidement au-dessus de la vallée de l’Ourika et offre par endroits des vues panoramiques.  maroc-2009-1 8944 1A 2650m d’altitude, le Toubkal  la plus importante station de sport d’hiver maroc-2009-1 8940 1 du Maroc, nous profitons d’une tajine livrée a domicile.  maroc-2009-1 8935 1

6-7 mai

  De retour à Marrakech pour 2 jours, maroc-2009-1 8980 1 et ce n’est qu’en fin d’après midi maroc-2009-1 8972 1 (après la baisse de la température, 40° à l’ombre) que nous sortons pour nous balader maroc-2009-1 8978 1 dans divers quartiers de la ville.

 8 mai

Nous sortons de Marrakech ou la route nous conduit au barrage d’Aït-Aadel,

maroc-2009-1 9027-28-29 1

il retient environ 200 millions de m3 d’eau, puis une petite route pittoresque (alt. 1000m) nous fait traverser des massifs maroc-2009-1 9039 1montagneux sur laquelle on voit la récolte d’orge et de blémaroc-2009-1 9036 1 qui se fait encore manuellement, maroc-2009-1 9042 1 et nous arrivons aux spectaculaires cascades d’Ouzoud,  maroc-2009-1 9061 1la chute de 110m de haut s’écrase dans un gouffre envahi d’une végétation luxuriante. Un radeau maroc-2009-1 9085 1pour s'approcher plus près des jutesmaroc-2009-1 9089 1

 

                                             

10 mai  

Nous reprenons la route pour traverser le Moyen Atlas,maroc-2009-1 9170 1 le paysage devient franchement montagneux, maroc-2009-1 9205 1 on aperçois le lac artificiel du barrage de Bin el Ouidane, le plus important du Maroc. Au fur et à mesure que l’on pénètre plus avant dans la montagne  les cultures disparaissent. En surplomb du lac du barrage Ahmed el Hansali nous  bivouaquons, maroc-2009-1 9198 1 le vert de la végétation et des cultures  domine le paysage. Le lendemain à travers une étendue plate recouverte de maigres culture maroc-2009-1 9228 1 la route nous emmène à Azrou (alt. 1200m) en bordure de la plus belle forêt de cèdres du Maroc et aussi la région de la cerise. Une promenade dans la cédraie la plus conservée au Maroc ou l’on admire plusieurs spécimens gigantesques, tel le cèdre  "GOURAUD", maroc-2009-1 9238 1 hauteur  34 m et diamètre 7 m, maroc-2009-1 9278 1 c’est une forêt peuplée de singes de Barbarie dits Magots et de morilles. maroc-2009-1 9283 1

14 mai

Notre périple nous fait monter jusqu’à près de 2000m alt. à travers une magnifique forêt toujours dans le moyen Atlas, au bord de la route de nombreux vendeurs de miel.maroc-2009-1 9296 1 Nous arrivons à une villeà l'aspect européen. Autant Ifrane ressemble à une petite ville suisse où les rues et jardins sont soigneusement entretenus, maroc-2009-1 9290 1 autant ses environs sont d'une extrême pauvreté. Dans la soirée notre petite maison se pose à Fès, la troisième plus grande ville du Maroc, après Casablanca et Rabat. La ville de Fès

 maroc-2009-1 9335-36 1

est une des premières villes construites par les musulmans au Maroc. Le bleu profond de ses céramiques est un des symboles caractéristiques de Fès. maroc-2009-1 9310 1Promenade dans les ruelles étroites de la plus grande médina du monde, le quartier des artisants du bois,une chaise à porteur pour le mariage Marocain maroc-2009-1 9429 1 le quartier des tanneurs, maroc-2009-1 9446 1 sur une terrasse une vue d’ensemble des tanneries, des cuves énormes dans lesquelles les peaux sont traitées et teintes avec des colorants naturels. Les 7 portes du Palais  dont les vantaux de cuivre brillent comme de l'or.maroc-2009-1 9375 1

18 mai

Dans la matinée nous quittons Fés en direction de Meknes, petit arrêt au magasin Marjane pour divers approvisionnements, en cours de route des tables garnies de sceaux multicolores et des bols attirent notre attention, un arrêt s’impose, petit-lait1 1 je goute une nouvelle spécialité de la région : couscous au petit lait, (semoule de couscous mélangé avec du lait caillé)  c’est délicieux. Visite de Meknès maroc-2009-1 9480 1 qui est classée patrimoine mondial par l’UNESCO tout comme Fès, la médina formée de ruelles, le quartier impérial autour du palais et de ses jardins, le mausolée de Moulay Ismaïl,  maroc-2009-1 9546 1 la porte Bab el-khémis qui donne accès au mellah (quartier juif)  maroc-2009-1 9485 1

20 mai 

A travers un pays semi-montagneux, Moulay Idriss,

maroc-2009-1 9568-69 1

la ville sainte des musulmans marocains apparaît accrochée à un piton rocheux toute blanche, elle abrite le tombeau du premier souverain qui régna sur le Maroc, la plupart des ruelles sont en escalier, on voit le minaret cylindrique maroc-2009-1 9575 1, coiffé de céramique verte avec des textes extraits du Coran. Un peu plus loin sur une colline, les ruines romaines de Volubilis,maroc-2009-1 9584 1 (au début de l’ère chrétienne, le Maroc est sous domination romaine) La route traverse des paysages pittoresques,  arrêt dans un village ou nous laissons faire une paroi frontale  maroc-2009-1 9603 1pour le store du camping car, bivouac à Ouazzane. Le lendemain au cœur des montagnes du Rif, dans le Nord du Maroc, après une route montante, tortueuse, on est ébloui par Chefchaouen et ses couleurs,

maroc-2009-1 9606 1

 

le bleu domine cette ville qui grimpe au flanc de la colline. On y trouve neuf mosquées pour 36000 habitants, c’est agréable de se promener  le long des ruelles en pente,maroc-2009-1 9628 1parmi les maisons badigeonnées d’un blanc éclatant ou de ce bleu tirant parfois sur le mauve, maroc-2009-1 9622 1les habitations sont repeintes plusieurs fois par an, maroc-2009-1 9651 1 pour éloigner les mouches et se protéger de la chaleur

 

23 mai

Nous continuons notre périple en passant par les spectaculaires gorges d’Oued Laou. maroc-2009-1 9673 1 Un arrêt s’impose à Beni Saïd, un souk très folklorique, les femmes portent la fouta, maroc-2009-1 9700 1 (pièce d’étoffe blanche rayée de rouge) avec le célèbre chapeau de paille, maroc-2009-1 9687 1 on en profite pour acheter des fruits et légumes. Puis vient la route « orangina » route mal entretenue et assez secouante mais la beauté du paysage compense la fatigue. Bivouac dans le village Oued Laou sur la côte Méditerranéenne.maroc-2009-1 9728 1

 

24 mai

Une route qui longe le bord de mer surnommé « costa del sol marocaine » nous emmènent à Tétouan puis nous rejoignions Asilah, maroc-2009-1 9733 1sur la côte Atlantique c’est une petite ville de style espagnol, les remparts rouges qui encerclent la vieille ville contrastent avec la blancheur des maisons, maroc-2009-1 9787 1 facades aux couleurs chatoyantes, ruelles étroites et fraiches. Un plaisir de s'y promener, constructions sont de style méditerranéen, maisons blanchies à la chaux avec des notes de bleu sur les murs et les portes. maroc-2009-1 9782 1Asilah possède des plages désertes et reposantes, et une atmosphère propre à la détente, ses constructions sont de style méditérranéen  . C’est aussi la région de la cacahuète.maroc-2009-1 9756 1 Nous bivouaquons sur le port et profitons du poissons frais du jour.maroc-2009-1 9736 1 Repos pour les nomades. 

29 mai

 Après quelques jours de détente dans cette petite ville très accueillante nous reprenons la route direction Martil sur la côte méditerranéenne, maroc-2009-1 9811 1 camping ou nous avons passé notre premier nuit au Maroc et ou nous passerons nos dernières nuits avant de reprendre le bateau et de terminer notre périple dans ce magnifique pays.

Nous garderons longtemps en mémoire notre premier voyage au Maroc, de notre appréhension du début sur une terre nouvelle, de l’accueil plus que sympathique des Marocains, des conversations sur tout et sur rien avec Mohamed, Moubarack, Abdul, Hassan, Ali .Merci les amis de nous avoir fais partager votre mode de vie, votre façon de penser, votre vision du monde, on reviendra,maroc-2009-1 9525 1 Inch Allah.

Notre petite maison à besoin d’un nettoyage après toute la poussière et le sable emmagasinée ses derniers jours.

 maroc-2009-1 9894 1Nous faisons nos comptes pour ne pas rester avec des dirhams et achetons des fruits maroc-2009-1 9888 1 et légumes pour les jours à venir, maroc-2009-1 9886 1 on garde un peu de liquidité pour le pain maroc-2009-1 9833 1

 

 

2 juin

Ce jour est pour nous le dernier au Maroc, en effet nous décidons de lever le cap  et traverserons le détroit de Gibraltar cette après-midi. Ceuta, nous y sommes à 12h,  nous profitons de cette halte pour faire le plein de carburant et d’alcool détaxés. 17h30  nous prenons le ferry  maroc-2009-1 9908-1 1qui nous ramène sur le vieux continent.maroc-2009-1 9905 1  NotreCC est dans la soute. Nous remonterons l’Espagne par la côte méditerranéenne et pensons être de retour à la maison courant de la deuxième semaine de Juin. Il est 10h (déclage d'horaire +1h le 1 juin au Maroc) 30° à l'ombre

.

 

Un dernier regard sur Ceuta ........

 

maroc-2009-1 9954 1

 

 

 

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 22:39

carte maroc 2009

 MAROC 2009 

   (pour agrandir les photos cliquer dessus)  

 

Il est 10 h, on ferme la porte a clé de la grande maison, la petite maison nous emmènes direction Algécisas . Trajet sans difficulté, avec de bonnes conditions de circulation.

Première arrêt pour la nuit a Paray le Monial avec petite visite, une autre nuitée à  Nersac,

La route nous mène a Handarabia sur un Parking au bord de l’océan, temps très beau, arrêt suivant a Palencia,  puis direction pour Cacéres, le temps est moins beau. On entame la dernière étape en Espagne, arrivée a Algéciras vers 16h, nous faisons quelques courses et nous nous rendons chez Gutierrez pour le billet de la traversée.

 

Embarquement

Nous voilà au port, l'embarquement se fait sans difficulté le mardi 3 mars, à 13 h. La mise en place du CC à lieu en marche arrière, sous la conduite experte des matelots de cale.  maroc-2009-1 4832La traversée se déroule très bien, durée 45 mn. 

 

Débarquement

Arrivée a Ceuta qui est encore territoire Espagnole, c’est ici que commence le folklore pour le passage de la Douane,  maroc-2009-1 4838 Il est 15h30 ouf…. nous voila sur le territoire Marocain et nous changeons l’heure moins 1h.

3 mars

Notre vrai périple au Maroc commence

Après c’être frayer un chemin a travers la foule maroc-2009-1 4839et des dizaines de taxis nous trouvons le calme de notre première route marocaine. Nous passons une première nuit à Martil

Vue la météo et les conseils d’autres camping caristes nous descendons vers le sud en longeons la côte. (le nord du Maroc n’a pas vu autant d’eau depuis pas loin de 40 ans)maroc-2009-1 4847

Le lendemain nous prenons le route direction Larache,  

A Tetouan , remplissage d’ une bouteille de gaz a l’usine ( 40 dirhams = env. 4€) et dans hyper marché nous achetons un modem USB pour pouvoir se connecter et vous d’écrire notre voyage.

On roule sous la pluie, les routes sont défoncées, des glissements de terrain,

 

5 mars

Vue le l’état des routes nous décidons de prendre l’autoroute, beaucoup moins cher qu’en France . Peu de circulation mais rester prudent car a tout moment un troupeau de mouton peu traverser, maroc-2009-1 4849 et même des personnes, maroc-2009-1 4844 c’est impressionnant, il faut l’avoir vue.         Il est 17h arrivée au camping a El Jadida.

 

Le lendemain matin  petit déje uner avec du pain cuit au feu de bois acheter au bord de la route, maroc-2009-1 4851 puis corvée de nettoyage du camping car . maroc-2009-1 4857 1  Vers midi nous avons rencontré Noureddine qui s’occupe d’une association pour handicapés.

Il nous invite a boire le thé (tradition Marocaine) et a manger un couscous  maroc-2009-1 4860 1dans sa famille.maroc-2009-1 4866 1

Ensuite il nous fait visiter la ville, maroc-2009-1 4869 1maroc-2009-1 4876 1maroc-2009-1 4882 1  le soir thé avec beignets et puis notre premier  tagine, aux pruneaux.

 

7 mars

Nous reprenons la route direction Oualidia, sur le trajet nous profitons pour faire provisions des légumes  frais maroc-2009-1 4915 1, la qualité de ces légumes de sable est indéniable. A Oualidia il a y une très belle lagune qui vaut le déplacement, nous décidons de rester sur un PK gardé , a peine le moteur arrêté des pêcheurs viennent nous proposer du poisons frais, maroc-2009-1 4920 1 1 on se laisse tenté par des filets de saule pour 25 dirhames. C’est le menu de ce soir

8 mars

Le ciel  est couvert, 17° nous décidons de continuer la route vers le sud, le paysage est magnifique, l’océan et son écume blanche et tout de suite après le vert des champs de blé, de légumes. Nous passons Safi et Essaouira 2 grandes villes, puis Sidi Kaouki, un endroit ou les surfeurs viennent de loin pour profité des vagues . Nous nous installons dans un camping et sortons chaises et table pour profiter des deniers rayons de soleil, mais aussi pour faire un peu la lessive maroc-2009-1 4951 1

Le lendemain journée détente,(28° à l’ombre) promenade sur la plage, maroc-2009-1 4959 1 pas besoin de faire à manger, le gérant nous livre un tagine a domicile

maroc-2009-1 4966 1

 10 mars

Nous voila reparti sur la route direction Taghazoute pour la vallée du paradis , le paysages est verdoyants , cela nous rappelle les alpes de haute Provence, les arganiers remplacent les pins  maroc-2009-1 4981 1

On fond de la vallée visite des cascades maroc-2009-1 4999 1 mais pour y accéder quel frayeur, la route étroite  longe un ravin. Au retour de la visite, quelques achats de légumes (pour 60 dirhams = env.60ct d’€) 1kg de tomates et 3 concombres. Echanges d’informations entre camping caristes et pour terminer la journée  restaurant, déguster des brochettes. Nous passons la nuit  sur la place public devant la gendarmerie

 

11 mars

La route nous fait traverser un col (alt 1050m) paysages magnifiques maroc-2009-1 5024 1 un mélange de couleurs, une route étroite mais heureusement peu de circulation,maroc-2009-1 5026 1 égaré dans la montagne un monsieur attend des clients pour vendre ses produits régionaux, du miel et de l’huile d’argan maroc-2009-1 5019 1. La route continue de serpenter et nous emmène à Agadir sur un terrain de camping, on attend la fraicheur du soir pour faire un tour en ville.

Le lendemain , la plage maroc-2009-1 5033 du lèche vitrines et du repos. Avant le coucher du soleil un petit taxi maroc-2009-1 5028 nous emmène jusqu'à la kasba dominant la ville à 236m maroc-2009-1 5046

         

13 mars

Nous continuons la route vers Tiznit, il fait de plus en plus chaud, le paysage est de plus en plat.

Nous nous installons sur une place d’une Riad pour 2 ou 3 jours maroc-2009-1 5092 1 ( local pour mariage ou fête de famille) c’est un luxe

Visite de la ville en vélo, entourée d’une muraille crénelé de 6 km maroc-2009-1 5090 1 1 en longeons les remparts des innombrables petites commerces, les enfants ne nous demande rien au contraire c’est eux qui nous indique ce qu’il faut voir, la source bleue et la vielle mosquée  avec, pendu sur ces flancs, d’anciens échafaudages qui “ permettent aux âmes de monter au ciel “,les différents quartiers, les artisans de chaussures etc.…  maroc-2009-1 5080 1 il est 15h ,32° a l’ombre, l’occasion de vous donnée les dernières nouvelles.

Tiznit, est une ville en perpétuelle construction, nous continuons a flâner dans les ruelles, nous nous écartons parfois pour laisser  passer une charrette à bras qui transporte des bananes, des oranges. Le souk est petit mais très bien fourni , une dernière photo sur les remparts ocres au coucher de soleil

 

16 mars

9h, le soleil tape déjà très dur, avant de reprendre la route direction Sidi Ifni, vérification de la petite maison pour voir si tout est en ordre,  hélas !!!  un petit problème technique, le régulateur du panneau solaire est en panne,  cela n’est pas grave, Tiznit c’est organisée pour le dépannage des nombreux camping caristes qui viennent passer  l’hiver.

La route se dirige par les dernières montagnes de l’Anti-Atlas. Les paysages montagneux sont somptueux, nous redécouvrons avec plaisir ces magnifiques paysages. maroc-2009-1 5101 1

  Nous nous arrêtons  pour le déjeuner sur une falaise qui surplombe l’océan ,maroc-2009-1-5123_1.JPG  c’est un beau panorama. C’est la dernière étape par la route côtière avant d’entamer notre périple vers l’intérieure du pays, arrivé a Sidi Ifni qui est un bourg  typiquement espagnol promenade dans l’ancienne ville,  perchée sur son plateau rocheux  maroc-2009-1 5132 1,et puis repos pour les nomades. Puis ballade sur la plage, maroc-2009-1 5153 1 c’est un endroit idéal pour les surfeurs, l’eau est fraiche pour se baigner, nous nous décidons d’aller a la piscine du camping mais, surprise regarder  quand pensez vous maroc-2009-1 5155 1 ?????

 18 mars

 

Ce matin nous quittons Sidi Ifni, avant de prendre la route qui nous conduit à l’intérieur du pays nous allons voir la plage bleue «El Legzira »,  pas de GPS. Tiens voila un panneau, maroc-2009-1 5112 1  je me demande si c’est la bonne route.   Mince !!!! je crois qu’on c’est planté,   maroc-2009-1 5158 1 on a atterri en Bretagne, maroc-2009-1 5179 1

c’est ca l’aventure. A non, je crois qu’on est quand même au Maroc.   maroc-2009-1 5221 1 Le camping car nous emmène vers l’oasis de Aït Boukha (pour ceux que ca intéresse, cela se trouve a côté de Imi-El-Had)  

Balade en vélo dans la palmeraie,  maroc-2009-1 5216 1  l’une des plus grandes encore habitées au Maroc, c’est impressionnant, se ne sont que des chemins de terre qui nous conduise. 

 

 

19 mars

 

Le Maroc est un merveilleux pays offrant une très grande diversité de paysage,  maroc-2009-1 5234 1les tentes berbères  maroc-2009-1 5241 1 remplacent les habitations, on en prend plein les yeux, . En un clin d’œil, tout peut se transformer en aventure et ou l’on va constamment de surprise en surprise. Ici le bleu du ciel , plus loin une tempête de sable.maroc-2009-1 5246 1

Au bout de la vallée une oasis, un village Amtoudi et sur un piton rocheux la kasbah avec son agadir  (sorte de forteresse ou les habitants mettaient à l’abris leurs richesses et se réfugiaient en période de trouble) . On décide de faire l’ascension du piton rocheux et de visiter l’agadir,  maroc-2009-1 5363 1 on s’est joint à un groupe de français accompagnée d’un guide, l’agadir à 7O chambres et date du 12 ième siècles (alt.1030m) ,il était encore utilisé dans les années 40, le guide nous fait aussi découvrir un endroit qui abrite une formidable collection d’outils traditionnels et d’objets anciens.  Nous avons suivi le groupe pour une randonnée sur le plateau rocheux, maroc-2009-1 5320 1 des paysages magnifique à perte de vue, après un deuxième agadir maroc-2009-1 5347 1 tout aussi  impressionnant nous redescendons dans l’oasis  maroc-2009-1 5335 1 et suivons  l’oued (cours d’eau) pour rejoindre notre petite maison . Sur le chemin du retour, une petite auberge tenue par un français, avons commandé un tajine au chevreaux pour le diner.

 

(pas de réseau)

 

 

21 mars

 

Nous rebroussons chemin au cœur de  l’Anti Atlas,  maroc-2009-1 5389 1 nous traversons plusieurs petits villages en  pisé et en pierre aux couleurs chatoyantes qui s'intègrent au milieu de palmeraies dominées par de roches rosées maroc-2009-1 5414 1 baignées de soleil , par un sentier bordé  d'arganiers nous quittons le véhicule pour le déjeuner. Ensuite nous cheminons à travers la vallée d’Ammeln,  maroc-2009-1 5404 1 et nous découvrons leurs diversités. Nous traversons les villages traditionnels aux maisons crépies de rose, jaune ou rouge. Il faut toujours être prudent. maroc-2009-1 5468 1

Une fois arrivés à Tafraout  maroc-2009-1 5467 1 nous avons trouvé un tout autre genre de nature. Le vert doux de l'oasis située dans la vallée contraste fortement avec les paysages montagneux environnants. Dans la fertile vallée, on trouve divers arbres fruitiers, amandiers, oliviers, palmiers dattiers, figuiers ; ainsi que les cactus et même les cultures céréalières. La vue des roches de la campagne environnante indique un paysage pittoresque et donne le sentiment que ceci a été créé par des géants qui se sont  jetés des roches maroc-2009-1 5512 1. Les couleurs de ces roches énormes changent en fonction de la position du soleil, variant d'un jaune or au rose.

Tafraout est la ville des babouches maroc-2009-1 5478 1 et fait partie de la vallée de l’huile d’argan. Du noyaux des fruits maroc-2009-1 5522 1 de l'Arganier est extraite une huile oléagineuse. Depuis des siècles, les femmes Berbères  produisent l'huile d'argan maroc-2009-1 5530 1 pour les besoins alimentaires des populations locales mais, elles l'utilisent aussi traditionnellement pour leurs soins de peau et de cheveux.

 

 

(pas de réseaux, wifi camping )

26 mars

Nous reprenons la route, c’est une des plus belles mais aussi l’une des plus dangereuses de la région maroc-2009-1 5575 1 13O km avec des paysages magnifiques, nous croisons de très nombreux villages fortifiés qui ressemblent à nos châteaux forts. maroc-2009-1 5568 1 La route grimpe vers le col, le paysage reverdit et la route s’agrippe au flan de la montagne contournant massif après massif pour redescendre enfin dans la vallée, subitement nous voyons un spectacle curieux, des chèvres juchées sur les branches d’un arganier dont elles apprécient beaucoup les fruits maroc-2009-1 5608 1

Arrivé à Taroudant, surnommé « la petite Marrakech » a cause de ses remparts, maroc-2009-1 5625 1 ballade dans les souks très animés, ils offrent un spectacle coloré  et original maroc-2009-1 5634 1 En fin de journée un tour en calèche autour des remparts qui font 7 km de long et percés de 5 portes, et nous passons la nuit au pied de celle-ci.

 

 

27 mars

Nous poursuivons notre voyage vers l’intérieur des terres, une route relativement bonne malgré son étroitesse, pas trop fréquentée mais qui garde un certain charme, maroc-2009-1 5673 1 entouré d’oliveraies,  des dizaines de km de domaine d’orangeraies et de champs verdoyants. maroc-2009-1 5681 1 A vive allure nous croise les concurrentes du rallye Aicha des Gazelles, maroc-2009-1 5718 1 puis nous arrivons à Taliouine s'est la capitale du safran, qui se récolte sur 22 jours au mois de novembre, également un village entourée de vergers d’amandiers.Vite une photo, maintenant qu’il y a du soleil car aujourd’hui le temps est souvent couvert et orageux.

maroc-2009-1 5804 1

                                vue d'ensemble du site, depuis une terrasse du camping

On y voit les vestiges impressionnants d’une ancienne kasbah. 

kasba3

 

Avant de reprendre la route lundi matin, nous nous rendons au souk, c’est un moment fort de la semaine, on voit des bâches tendues ou l’on y vend les produits de la ferme, des ustensiles indispensables comme des seaux, des paniers réalisés avec des pneus, maroc-2009-1 5855 1 cela ressemble a un marché au puces bien de chez nous,  il y a plusieurs petit abattoirs, la viande est suspendue maroc-2009-1 5858 1 et on découpe le morceau a la demande, tout est au même prix, les tomates, les concombres, petit bois, carottes, pomme de terre dans une bassine, il y a un seul prix au Kg, plus loin les petits commerçants qui vendent au gramme le safran de leurs propre récolte.

 

(dans les prochains jours pas de nouvelles, plus de connexion internet)

 

 

30 mars

 

Notre chemin nous fait traverser 2 cols qui offrent une grande variété de couleurs, maroc-2009-1 5866 1 de roches et de terrains, les montagnes sont belles de teintes, ocre, beige. Au loin les montagnes du haut Atlas ont leurs manteaux blanc maroc-2009-1 5870 1. Petit arrêt à Tazenakht, on y fabrique des tapis berbères très réputés pour leur qualité et l’originalité de leurs couleurs .maroc-2009-1 5874 1 La route nous fait traverser un paysage au formations rocheuses maroc-2009-1 5899 1 étrange aux couleurs contrastées puis elle redescend  vers Agdz  au camping  « la kasbah de la palmeraie » ou nous passons la nuit.(Pas de reseau)

 

 

 

 

 

31 mars

 

Le camping donne une belle vue sur la kasbah familiale encore en partie habitée, petite balade dans la palmeraie maroc-2009-1 5935 1 très dense avec de minuscules champs séparés par de petits murs en pisé. A travers les palmiers on aperçois la montagne qui ressemble a un tajine maroc-2009-1 5947 1 c’est le « djebel Kissane ». Nous reprenons la route vers  Zagora, la vallée commence vraiment à dérouler ses richesses naturelles, le long de l’oued (le Drâa) une palmeraie très dense, de nombreux ksour (maison) de part et d’autre de la route, plusieurs ont été abandonnés maroc-2009-1 5966 1 et ont l’air d’avoir fondu au soleil. Arrivée à Zagora qui est la dernière ville touristique avant le désert, on prend le temps pour aller à  « l’auberge-camping prends ton temps » , balade en vélo dans la ville et dans le souk qui est immense et coloré maroc-2009-1 6021 1, le soir coucous maroc-2009-1 6033 1 sous une tente berbère à l’auberge du camping, accompagné en musique maroc-2009-1 6038 1 par le patron lui-même et sa famille.

 

 

2 avril

 

Une route goudronnée et mal entretenue nous conduit encore plus vers le sud, arrêt à Tamegroute , visite du village souterrain maroc-2009-1 6054 1 et de son école coranique datant du XVIIème siècle et les fabriques de poteries locales maroc-2009-1 6073 1 La route s’élève une dernière fois pour franchir le Tizi-Beni-Selmane (747m) maroc-2009-1 6255 1 puis redescend vers la palmeraie d’Oulad Driss. Visite l’éco musée aménagé dans une spectaculaire maison traditionnelle (saharienne) maroc-2009-1 6221 1 visite très intéressante et impressionnant de découvrir la vie berbère  il y a plusieurs siècles. maroc-2009-1 6233 1 Il fait 31° à l’ombre,  un petit tour en vélo, à la sortie du village il y a quelques dunes molles, les habitants essayent de les empêcher d’avancer avec un système de murets faits de roseau tressé. Au bout de la route « Mhamid »  maroc-2009-1 6102 1 dernier village avant le désert, la frontière algérienne est à moins de 50 km, c’est dur de pédaler dans les dunes maroc-2009-1 6126 1. Avant de reprendre le chemin de retour, (un whisky berbère) maroc-2009-1 6115 1 un thé vert dans une des boutiques. On a encore du chemin devant nous .                                                                                                                                                       maroc-2009-1 6120 1

 

4 avril

 

Dans la soirée nous sommes de retour à Zagora, le lendemain matin à 9 h, déjà 41° au soleil, et nous allons aux ravitaillement en fruits et légumes au souk avant qu’il ne fasse encore plus chaud. Repos sous les palmiers maroc-2009-1 6383 1 Au courant de l’après midi nous avons eu de la visite, devinez qui ? cliquer ici  A 4 h on nous a servi un thé maroc-2009-1 6362 1, le diner au clair de lune, au menu :  maroc-2009-1 6447 1 tajine au poulet et aux citrons confits

 

7 avril

 

Nous reprenons la route pour les dunes de l’Erg Chebbi, la route est longue et sinueuse avec des beaux paysages maroc-2009-1 6573 1et une originalité du Maroc, une voiture auto école maroc-2009-1 6590 1. Par une piste nous accédons à une ferme pour passer la nuit. Le lendemain matin nous continuons notre périple, Rissani la porte d’entrée maroc-2009-1 7345 1 vers les dunes de  l’erg Chebbi et le désert. A Hassi Labied, petit village au pied des dunes notre petite maison fait une pause.maroc-2009-1 7063 1

 

 

9 avril

 

La journée fut consacré à un circuit en 4x4 dans les dunes de sable l’erg Chebbi, 

Dune2

et les différentes pistes qui nous ont emmenées dans des paysages féeriques dans le désertmaroc-2009-1 6735 1. Déjeuner chez une famille berbère,  une pizza berbère, des dattes, du lait de chèvre, des fruits et un thé nous a été servi sous une tente .maroc-2009-1 6768 1 Ballade dans les mines de plomb, des pierres fossilisées et d’autres minéraux maroc-2009-1 6804 1. Mais c’est le coucher de soleil qui nous offre un spectacle grandiose, la couleur changeante de

 

 

suite du récit....

 

 

 

Repost 0
Published by papymami68
commenter cet article

Présentation

  • : Les voyages en camping car
  • Les voyages en camping car
  • : Nous sommes un couple de retraités, Alsaciens de pure souche, aimant vadrouiller et découvrir le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche